Blue Monday : passer au travers

Décrété jour le plus déprimant de l’année, le Blue Monday est le 3ème lundi de janvier. Météo morose, début de semaine, porte monnaie à sec après les fêtes et vacances loin sur le calendrier… sans compter les bonnes résolutions au placard. Il y a de quoi avoir le blues ! Alors pour passer au travers, suivez nos précieux conseils.

Comment bien vivre le Blue Monday ?

Le réel pouvoir de la musique

La musique qui passe dans nos oreilles stimule le saccule, une partie de l’oreille interne qui rentre en vibration et transmet des messages à notre cerveau… qui peut selon la musique choisie libérer des endorphines, les hormones du bonheur ! Cette année, le Blue Monday tombe le 21 janvier. Préparez-vous une playlist positive pour l’écouter spécialement ce lundi là. Car la musique est réellement capable de changer notre état d’esprit et peut même influencer notre santé. Écoutez ce qui vous fait du bien, et chantez en prenant plaisir, votre voix chantée résonnant en vous libère aussi des anti stress.

Celui de la lumière

Qu’il vente, qu’il gèle ou qu’il fasse soleil, sortez voir un peu la lumière du jour ce lundi, au moins quinze minutes pour booster votre vitamine D, indispensable au moral. Imprégnez-vous de lumière, même artificielle. Car le manque de lumière fatigue, fait baisser l’énergie, rend irritable et même associable ! Chez vous, ne négligez-pas l’éclairage, les lumières chaudes et les bougies. A l’extérieur, choisissez des lieux lumineux, vivants et chaleureux. Faîtes-vous du bien, sortez du côté obscur !

D’une sortie agréable ou originale

Pour transformer une journée déprimante en journée agréable, organisez quelque chose que vous aimez faire, spécialement pour ce 21 janvier. Offrez-vous un petit resto après le travail, solo, en couple ou entre amis. Programmez une séance de cinéma, une soirée théâtre ou karaoké ! Sortez danser, offrez-vous des fleurs, un massage, organisez un apéro à la maison, cuisinez votre plat préféré avec un plateau télé devant un film qui fait du bien.

Du sport (… et du sexe)

Le sport n’a pas son pareil pour libérer des endorphines, nous stimuler et en même temps nous détendre. Ce 21 janvier entre midi et deux ou après le travail (même au réveil si vous en avez la possibilité), dépensez-vous à fond ! Course, piscine, vélo, yoga intense… qu’importe, transpirez. Et si votre emploi du temps vous en empêche vraiment, organisez une belle balade la veille du Blue Monday pour compenser. Oxygénez-vous. Ne vous laissez pas abattre. Et si vous avez la chance d’être en couple, n’oubliez pas que faire l’amour est un super médicament contre la déprime. L’acte sexuel déclenche même la sécrétion d’ocytocine, l’hormone de l’empathie et de la douceur. Célibataires… vous pouvez aussi produire de l’ocytocine en câlinant avec tout votre cœur un chien ou un chat une vingtaine de minutes ou bien … organiser un rendez-vous galant !

Et du sourire !

Blue Monday : passer au traversOui, c’est justement pendant les jours les plus tristes qu’il faut s’efforcer de garder le sourire. Le sourire est une conséquence de la joie, mais cela fonctionne dans les deux sens. Constat qu’avait déjà fait Charles Darwin, le sourire en lui-même envoie un signal positif à notre cerveau, et libère des endorphines. Ce n’est pas une baguette magique, mais vous verrez que, sans nier vos soucis, sourire vous rendra plus fort et joyeux au fur et à mesure de la journée. En plus, les gens qui sourient reçoivent en général un sourire en retour, et des réponses positives à leurs demandes. Un cercle vertueux.

C’est aussi le bon moment pour revoir vos bonnes résolutions en face et les ajuster, sans vous décourager : en restant réalistes.

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.