arrêtez de ronfler avec ces astuces

Quand on part camper et qu’on réveille les tentes voisines, on est plutôt mal à l’aise. Idem quand on empêche son conjoint de dormir à l’année … Ou quand on ne peut pas dormir soi-même à cause d’un conjoint qui ronfle. Pourtant, le ronflement n’est pas une fatalité ! Il touche presque 50% des Français (en majorité les hommes) qui ne connaissent pas toujours les causes et les astuces pour le diminuer. En voici 5 pour passer de meilleures nuits !

Comment diminuer les ronflements nocturnes ?

En changeant de position la nuit

Même si dormir sur le dos est recommandé pour la colonne vertébrale, cette position ne l’est pas pour les ronfleurs. Pourquoi ? Parce que quand on dort sur le dos, les voies respiratoires se retrouvent comprimées par le menton, l’air circule moins bien et on ronfle ! Alors il faut apprendre à dormir sur le côté. Pour cela il existe des astuces qui empêchent de se retourner pendant la nuit. Vous pouvez par exemple coudre une balle de tennis dans le dos d’un t-shirt que vous utilisez pour dormir. Au début c’est un peu rude mais vous finirez par vous habituer … et ne plus vous retourner.arrêtez de ronfler avec ces astuces

En changeant d’alimentation le soir

Faire des repas copieux le soir est une des causes du ronflement. Ils épaississent les voies respiratoires au moment de la digestion, en particulier les fromages ou autres produits laitiers. Mais de façon générale, c’est l’excès de poids qui favorise le ronflement. En effet, le tissu adipeux (ou masse grasse) vient se loger à l’intérieur de la gorge en cas de surpoids. Le larynx est comprimé et l’air ne circule plus correctement. Vous vous mettez à ronfler. Prenez soin de votre alimentation, faites du sport, bougez !

En assainissant la maison

La poussière, la moisissure ou les poils d’animaux dans une maison peuvent provoquer des rhinites allergiques et une congestion nasale, responsable de ronflements. Pour éviter ça, passez régulièrement l’aspirateur en particulier dans la pièce où vous dormez et changez souvent vos taies d’oreiller. Évitez la moquette et les tapis. Aérez régulièrement, en particulier quand vous faites sécher du linge, pour éviter la formation de champignons.

En humidifiant l’air

Un air trop sec participe aussi à la congestion nasale. Un humidificateur d’air peut s’avérer nécessaire selon la région où vous vivez.

En réduisant sa consommation d’alcool ou de tabac

L’alcool est un vasodilatateur, c’est-à-dire qu’il dilate les vaisseaux sanguins et fait se relâcher les muscles de la gorge de manière excessive pendant le sommeil. L’espace entre le voile du palais et la paroi du pharynx va se retrouver diminué et l’air circuler moins bien. Les tissus mous entrent en vibration : on ronfle ! Le tabac quant à lui irrite et fait enfler les voies respiratoires.

… En consultant un spécialiste

Si aucun de ces gestes ne fonctionnent sur vous, il se peut que vous soyez victime d’une apnée du sommeil, un phénomène qui touche 5% des Français. Consulter votre ORL ou faites un test de dépistage en laboratoire pour pouvoir mettre en place un traitement adapté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.