comment protéger sa gorge naturellement

Laryngites, angines, mycoses buccales ou extinctions de voix… Avec l’arrivée du froid, notre gorge est plus fragile. Heureusement, grand-mère connait quelques astuces pour éviter ces inconforts passagers !

Comment bien protéger sa gorge, naturellement ?

Gérer les écarts de températures

On tombe plus souvent malade aux changements de saison, quand les températures fluctuent, que l’air est doux le jour et frais le soir. On baisse la garde et on attrape froid. Mais l’hiver ou l’été notre organisme est aussi confronté à des écarts de températures conséquents. Lieux surchauffés, climatisations mal réglées, contrastes marqués en montagne pendant un séjour au ski… Pour préserver sa gorge dans ces situations, il faut porter des épaisseurs que l’on peut enfiler ou retirer facilement afin de moduler sa température corporelle. Il faut aussi éviter les manches courtes, les décolletés, et porter une écharpe ou un foulard dès que l’air se rafraichit ou après avoir pratiqué une activité physique. En effet la température du corps augmente pendant le sport mais chute très vite dès qu’on s’arrête. Et là, on est très exposé au coup de froid. Surtout par la gorge.

Assainir son lieu de vie et de travail

Les allergènes et les micro-organismes pathogènes se développent dans les lieux mal aérés. Pour préserver votre gorge, aérez chez vous au minimum 15 minutes par jour, chaque pièce. Et en particulier les pièces humides type salle de bain : l’humidité permet la prolifération de champignons nocifs pour notre système respiratoire et notre gorge. Il en va de même sur votre lieu de travail, d’autant plus que plus nous sommes nombreux, plus les microbes ont la belle vie. S’il vous est impossible d’aérer sur votre lieu de travail, protégez-vous avec un spray aux huiles essentielles pour le nez ou la gorge, ou quelques gouttes d’huiles essentielles de pin sylvestre sur vos vêtements.

Surveiller son hygiène de vie

Le meilleur remède naturel contre les maux de gorge, ce sont nos défenses immunitaires. Pour les booster, il est fortement recommandé de :

  • pratiquer une activité physique régulière et de bien se couvrir après une séance de sport.
  • avoir une alimentation équilibrée et riche en vitamines
  • faire des nuits réparatrices
  • éviter le stress
  • éviter alcool et tabac qui enflamment la gorge et toute la sphère buccale

Pensez aussi à introduire le miel et l’ail dans votre alimentation : ce sont deux puissants médicaments naturels.

Prendre soin de sa flore buccale

Oui, notre bouche a sa propre flore bactérienne. Son équilibre peut parfois être comment protéger sa gorge naturellementbousculé, à cause d’une mauvaise hygiène dentaire, du port d’un appareil ou d’un traitement antibiotique. Et dans cette situation, il arrive qu’un champignon naturellement présent dans notre cavité buccale, le Candida Albicans, prolifère. C’est la mycose buccale, qui génère douleurs de la gorge et gêne pendant la déglutition. Afin de l’éviter, il faut bien se laver les dents deux fois par jour et faire des bains de bouches lors d’un traitement à base d’antibiotiques qui dérègle la flore buccale.

Protéger sa voix

Parmi les maux de gorge figurent les extinctions de voix. Elles surviennent suite à une infection, une allergie, l’abus de tabac ou avoir crié et chanté avec des cordes vocales non préparées. Pour éviter l’extinction de voix, protégez votre gorge avec une écharpe, dormez bien, et musclez vos cordes vocales ! Et oui, les cordes vocales sont constituées en partie  de muscles, et comme tout muscle non échauffé, ils peuvent mal réagir quand on les sollicite trop. Pour muscler ou chauffez vos cordes vocales, vous trouverez beaucoup d’exercices gratuits et faciles sur internet. Enfin, chouchoutez votre gorge avec des boissons chaudes au citron et au miel.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.