On sait tous qu’il ne faut pas boire du café avant de dormir si on veut avoir une bonne nuit de sommeil. Mais ce n’est pas seulement le café qui peut perturber votre endormissement pour un repos réparateur, certains aliments sont aussi concernés. Voici tous les aliments à éviter si vous ne voulez pas mettre des heures à dormir ou vous réveiller au beau milieu de la nuit. A lire également : nos remèdes de grand-mère contre l’insomnie.

 

  • Les fritures

Les aliments frits mettent du temps à être digérés, et si vous dormez après en avoir consommé, vous risquez d’être victime de crampes d’estomac ou de reflux acides, tel est aussi le cas pour les boissons gazeuses. À la place, vous pourrez manger des aliments qui contiennent du tryptophane, l’acide aminé utile dans la synthèse de la sérotonine, un des neurotransmetteurs du cerveau qui contrôle le sommeil.

 

  • La tomate

Fruit très acide, la tomate peut avoir des impacts sur la digestion si vous en mangez beaucoup le soir. Elle secrète de la tyramine, un acide aminé qui incite à la production de la noradrénaline, une substance qui augmente l’activité cérébrale, et cela peut empêcher de trouver facilement les bras de Morphée.

 

  • L’alcool

Si vous buvez de l’alcool, même un ou deux verres de vin, le soir, vous aurez du mal à dormir, car l’alcool se métabolise très vite dans votre organisme et entraîne une déshydratation. Résultat, vous êtes obligé de vous lever au milieu de la nuit pour étancher votre soif. Au lieu de boire de l’alcool, vous pourrez prendre une tisane pour une nuit paisible. Mélangez à quantité égale de la fleur d’oranger, de l’aubépine et de la camomille, et ajoutez une cuillère à café de ce mélange dans 25 cl d’eau bouillante.

 

  • Le chocolat noir

Le chocolat noir renferme un peu de caféine, 20 grammes pour 4 carrés, mais il renferme aussi d’autres stimulants qui ne favorisent pas le sommeil comme la théobromine ou la tyrosine, des acides aminés qui accélèrent le rythme cardiaque. Toutefois, le chocolat blanc qui ne contient pas de cacao et donc de ces types de stimulants peut être mangé le soir.

 

  • La crème glacée

Après une longue et dure journée de travail, beaucoup de personnes ne résistent pas devant une bonne crème glacée, mais cela peut avoir des répercussions sur l’endormissement. Sachez que la glace, c’est des matières grasses difficiles à digérer et du sucre. Certes, cela va booster votre énergie dans l’immédiat, mais cela va aussi vous empêcher de trouver le sommeil. Le soir, en guise de dessert, vous pourrez vous rabattre sur une banane ou une pomme aux vertus antistress.

 

  • Les épices

Sauce au chili épicé thaï, sauce au curry… gardez en tête que les aliments épicés compliquent la digestion. Pour entrer dans un profond sommeil, la température de votre corps doit baisser pourtant, les épices renferment de la capsaïcine qui peut la dérégler surtout lorsque l’organisme n’est pas habitué à une alimentation épicée. D’ailleurs, les épices irritent l’estomac à forte dose. Donc, ce ne sont pas votre allié pour un sommeil réparateur. Limitez seulement pendant les fêtes ou les dîners exceptionnels, de la sorte, vous pourrez récupérer les heures de sommeil manquantes en faisant une grasse matinée.

 

  • Les protéines

Le soir, il faut éviter de manger des aliments riches en protéines comme la viande vu qu’ils font travailler l’estomac plus longtemps. En conséquence, votre corps va se focaliser sur la digestion au lieu de se concentrer sur le sommeil, la période où l’activité digestive doit ralentir à 50 %. En lieu et place des aliments riches en protéines, vous pourrez prendre des aliments à base de glucides complexes ou des sucres lents. Un bol de soupe de légumes ou un dîner végétarien avec un yaourt peut très bien suffire.

 

  • Les aliments japonais

Vous aimez les sushis, les makis… c’est vrai qu’ils sont bons pour la santé en générale, mais à condition de les manger de la bonne façon, et ce n’est pas certainement le soir. Ils sont à éviter en raison de leur forte teneur en glutamate monososdique, l’acide aminé qui vous booste et qui vous donne de l’énergie comme le café. Notez que cet acide aminé, on le trouve aussi dans les plats cuisinés industriels comme les sauces, les gâteaux apéritifs, les chips, les concentrés…

 

  • Le thé et le café

Une tasse de café renferme près de 140 mg de caféine, c’est un excitant qu’on trouve également dans les sodas, et il peut retarder le sommeil et occasionner des réveils nocturnes. Alors, oubliez le café, et préférez le déca. Tel est aussi le cas pour le thé, mais sa teneur varie : 18 mg pour le kukicha, 190 mg pour le Matcha, 70 mg pour le Gunpowder et 50 mg pour un sachet de thé noir. Toutefois, le thé rouge n’en contient pas. Si vous sentez que votre corps a besoin d’une boisson chaude pour dormir, optez pour une tasse de tisane ou des infusions.

Pour continuer votre lecture : nos astuces pour bien s’endormir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.