L’onychomycose, plus couramment connue sous l’appellation de « mycose de l’ongle », est une infection contagieuse qui a tendance à revenir souvent. Il est indispensable d’entamer au plus vite un traitement contre la mycose de l’ongle afin d’éradiquer complètement l’infection et d’éviter toute récidive. Poderm propose une solution naturelle, efficace et durable pour le traitement mycose ongle.

Les origines de la mycose de l’ongle

La mycose de l’ongle est une infection fongique causée par des champignons microscopiques de type Candida ou dermatophyte. L’onychomycose concerne plus généralement les ongles des orteils que ceux des doigts de la main. L’infection atteint, le plus souvent, le gros orteil avant de s’étendre aux autres ongles des pieds.

Dans la majorité des cas, l’onychomycose survient après :

  • une exposition des pieds nus à des fragments de peau ou d’ongle infectés, dans les lieux publics comme les piscines, les saunas, les hammams, etc. ;
  • un contact prolongé avec l’eau, entraînant la prolifération de levures sous l’ongle ;
  • des contacts avec de la moisissure ;
  • le contact de l’ongle avec des matériaux non respirants et notamment le port de chaussures, de chaussettes ou de gants fabriqués avec des matières synthétiques hermétiques.

Il est important de noter que plusieurs facteurs peuvent aggraver l’onychomycose, dont :

  • le dédoublement ou le chevauchement de l’ongle à cause d’une malformation ou de déformations de l’ongle suite à un choc ou au port de chaussures trop serrées ;
  • les maladies comme le VIH (SIDA), le diabète, etc. ;
  • certains traitements médicamenteux ou médicaux ;
  • le vieillissement.

Les symptômes de l’onychomycose

Le dédoublement et le jaunissement des ongles constituent les premiers signes d’une onychomycose. Des taches blanches font ensuite leur apparition sur la surface de l’ongle et de la poudre blanche s’échappe de l’ongle. Cette substance poussiéreuse est responsable de la contagion.

Ces symptômes sont, généralement, accompagnés d’une irritation de la peau située autour de l’ongle, se manifestant par une rougeur de la zone, d’importantes brûlures et des démangeaisons intenses. Au fil des jours, l’ongle infecté se détériore. Si la mycose n’est pas traitée à temps, l’ongle finit par se détacher progressivement jusqu’à tomber complètement.

Les traitements de l’onychomycose

Les soins de la mycose de l’ongle s’étalent sur plusieurs mois pour être complets. Aussi, le traitement doit se faire dès la constatation des premiers symptômes. Cela garantit une guérison plus rapide. Il existe des remèdes naturels pour combattre la mycose de l’ongle.

Les bains de pied dans du vinaigre de cidre, dans de l’eau contenant deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude bien dilué ou quelques gouttes de jus de citron aident également à venir à bout de l’onychomycose.

La prise de gélules à base de produits 100 % naturels présentant des vertus antibactériennes et/ou antifongiques représente aussi un traitement rapide et positif contre la mycose de l’ongle.

L’application d’huile essentielle d’arbre à thé, de thym à linalol ou d’origan sur la zone infectée s’avère réellement efficace. Toutefois, il est primordial de respecter les précautions et les modes d’emploi afin de s’assurer des résultats et d’éviter les risques d’intolérance et les effets secondaires graves.

Les huiles et sérums à base de plusieurs plantes sont également efficaces. Dans cette catégorie, le produit Poderm, composé uniquement d’huiles essentielles, est utilisé/recommandé par des centaines de podologues.

Une consultation médicale est indispensables si les remèdes naturels ne présentent pas de résultats positifs au bout de quelques semaines.