Notre corps rejette de l’eau quand on transpire et quand on va aux toilettes, il est donc crucial de compenser ces pertes. Il faut savoir que notre organisme n’est pas capable de stocker de l’eau, c’est pour cela que les apports doivent toujours être renouvelés. Il a besoin d’au moins 1,5 litre par jour, en cas de manque, les signes de déshydratation apparaissent, et il faut tout de suite réagir.

  • La bouche pâteuse

Si vous sentez que votre bouche est collante et sèche et que cela rend difficile la déglutition et l’élocution, c’est le signe que vous êtes déshydraté. L’assèchement buccal est dû à la réduction de production salive par les glandes salivaires, car ces dernières ne peuvent plus extraire de l’eau dans votre organisme. La bouche pâteuse peut amener à une mauvaise haleine (lire des astuces contre la mauvaise haleine) . La carence chronique de salive favorise le développement d’une mauvaise haleine, la sécrétion n’est pas produite en quantité suffisante pour empêcher l’accroissement des bactéries qui en sont à l’origine. Toutefois, ces signes peuvent aussi indiquer le diabète ou les effets secondaires d’un médicament.

  • La sensation de soif

Le signal qui ne trompe pas quand il y a une carence en eau est la sensation de soif. Au niveau physiologique, ce manque se traduit par une baisse du volume de sang, il devient plus concentré. Cette information qui est interceptée par des récepteurs présents dans les vaisseaux sanguins est envoyée au centre de soif qui se trouve dans l’hypothalamus. C’est ainsi que la sensation de soif arrive et invite à boire de l’eau. Le besoin est assouvi dès les premières gorgées, et cela, avant même que l’eau arrive dans le tube digestif. Quand les muqueuses de la bouche et de la gorge sont humides, tout de suite, elles envoient un signal au centre de la soif pour l’informer que l’organisme n’est plus en manque d’eau. Cela évite une surconsommation en eau qui est aussi dangereuse pour la santé.

  • Ne pas uriner

Quand le corps est en manque d’eau, il survit en retenant le liquide, et pour s’y prendre, il empêche les pertes par les urines. L’hypothalamus sécrète de la vasopressine, l’hormone antidiurétique ADH. Cette dernière intervient sur les reins pour commander une réabsorption de l’eau dans les tubes collecteurs de l’organe, et c’est ce qui fait baisser la quantité d’urine produite. Donc, l’envie d’uriner n’apparaît plus, et le nombre de passage au quotidien dans les toilettes est en baisse. À noter que le diabète insipide est associé à un déficit en ADH, et les personnes qui en souffrent ne sont plus capables de concentrer leurs urines, cela se traduit par des mictions régulières et une sensation de soif en permanence.

  • De plus en plus constipé

La carence en eau provoque une baisse de la fréquence de production de selles et de leur volume. Si vous êtes régulièrement victime de constipation, des selles dures et sèches, c’est le signe d’une déshydratation. Quand vous buvez de l’eau, une grande quantité est utilisée par les intestins pour ramollir les selles. Pour pouvoir passer facilement dans le côlon, il faut que les selles soient suffisamment riches en eau. Buvez beaucoup d’eau surtout si vous avez mangé des aliments riches en fibres, car ces dernières absorbent le liquide, gonfle et rend les selles molles et plus faciles à évacuer, cela va améliorer le transit intestinal.

  • La peau terne et sèche

Une carence en eau a des impacts sur le visage. La peau est sèche, elle manque de souplesse, les lèvres sont gercées, les ridules se voient… Également, le manque en eau entraîne une faible transpiration, cela empêche le corps d’éliminer les toxines accumulées tout au long de la journée. Il est à préciser que la peau est le plus grand organe de notre corps, et elle peut peser jusqu’à 4 kilos, c’est donc évident qu’elle demande suffisamment d’eau. Pour une bonne santé cutanée, il faut avoir une bonne hydratation, et c’est très important même en période hivernale, car les agressions extérieures comme le vent favorisent les pertes en eau de la peau.

  • Le mal au dos et aux articulations

Notre cartilage est composé à 80 % d’eau. Suite à un effort qui a fait transpirer le corps, il faut bien s’hydrater pour la santé des os et des articulations. Il est à noter que l’eau agit comme un lubrifiant sur les articulations, et elle est utile pour protéger le corps pendant les efforts physiques intenses et les mouvements inattendus comme un faux pas ou une chute. Une douleur au dos peut aussi signaler une infection rénale causée par une déshydratation. Si vous avez souvent mal au dos, pensez à boire suffisamment d’eau tout au long de la journée.

En lire plus : des astuces contre le torticolis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.