Après avoir mangé, vous vous sentez lourd et fatigué, vous avez souvent des gaz et des ballonnements, et vous êtes régulièrement constipé ? Sachez que si vous voulez avoir un bon système de digestion et éviter les brûlures d’estomac, la constipation (voir nos astuces de grand-mère contre la constipation), l’indigestion, les gaz, les ballonnements… il suffit d’adopter de bonnes habitudes. Tout de suite, voici les conseils pour mieux digérer.

 

  • Prendre des repas à heure fixe

Si vous prenez votre déjeuner tantôt à midi, tantôt à 13 heures… à partir de maintenant, oubliez cette mauvaise habitude, car ce n’est pas bon pour votre digestion. Avec tant d’imprévus, vous ne faites que monter votre taux de cortisol, l’hormone de stress. Alors, votre organisme se mettra en mode survie, il va ralentir le métabolisme tout en stockant les gras, car il croit faire face à une famine, et les conséquences se verront sur la balance.

 

  • Bien mastiquer les aliments

Pour une bonne digestion, il n’y a rien de mieux que de bien mastiquer les aliments. Si vous avalez un gros morceau sans bien mastiquer, vous obligerez votre organisme à secréter davantage de suc gastrique. C’est très acide, et cela ne fait que brûler les muqueuses fragiles de l’estomac. Manger rapidement sans prendre le temps de bien mastiquer favorise les ballonnements et les lourdeurs après le repas. D’ailleurs, en mangeant sans précipitation, le cerveau a le temps d’envoyer le signal de satiété, et cela permet de garder un poids santé.

 

  • Plus de probiotiques et de prébiotiques

Les probiotiques sont les micro-organismes vivants qu’on ajoute aux jus de fruits, aux yaourts, au lait, aux gâteaux… Vous devrez en manger tous les jours pour une bonne dégradation des aliments. Les prébiotiques sont des sucres qui nourrissent les bonnes bactéries (probiotiques) dans l’intestin, et ils aident à une meilleure santé intestinale. Vous les trouverez dans l’asperge, dans l’ail, dans l’artichaut, dans l’oignon, dans la banane, dans le blé, dans l’orge, dans les baies, dans les graines de lin, dans les légumineuses…

 

  • Plus de fibres dans les assiettes

Les fibres sont essentielles pour la bonne digestion, car elles stimulent en douceur le transit. Une alimentation riche en fibres permet de réduire les ballonnements. En cas de constipation, elles agissent comme des éponges. Elles se gorgent d’eau et augmentent le volume de selles et leurs poids, c’est ce qui va accélérer le transit intestinal. En cas de diarrhée, elles agissent inversement en absorbant le surplus d’eau. L’apport quotidien en fibres pour les hommes est de 38 g et pour les femmes, c’est 25 g.

 

  • Ne pas aller directement au lit après avoir mangé

Après avoir mangé, il ne faut pas tout de suite aller au lit, le mieux est d’attendre ¾ d’heures, car se coucher l’estomac plein favorise les risques de flux gastrique. Lorsque vous êtes allongé, le sphincter qui empêche les sucs gastriques de remonter dans l’œsophage travaille davantage pour faire sa tâche. Si vous avez beaucoup mangé, soulevez le haut de votre corps, et dormez sur le côté gauche que sur le côté droit pour faciliter la digestion.

 

  • De moins en moins d’aliments et de boissons responsables d’inconforts digestifs

Certains aliments provoquent des troubles digestifs en augmentant le reflux gastrique comme la menthe poivrée, l’alcool, les tomates, les produits renfermant de la caféine, les aliments gras ou épicés, les boissons sucrées… L’alcool particulièrement provoque des brûlures d’estomac et la diarrhée, tandis que les aliments sucrés ainsi que les légumineuses sont responsables des gaz et des ballonnements.

 

  • Buvez suffisamment d’eau

Il faut boire suffisamment d’eau tous les jours afin de faciliter le transit intestinal tout en permettant une meilleure évacuation des selles. Pour faire travailler votre système digestif, vous devrez boire plus de 1,5 litre d’eau par jour. N’hésitez pas aussi à réaliser une tisane avec des herbes qui peuvent améliorer significativement votre digestion. Vous pouvez faire une tisane à la mauve, à la menthe, au romarin ou à la verveine. Vous pourrez prendre une tisane préparée avec une de ces herbes après le repas pour stimuler votre appareil digestif.

 

  • Faites du sport

Le sport aide l’organisme à bien digérer et à assimiler les nutriments. Le mieux est que vous optiez pour les activités physiques qui sollicitent vos abdominaux sans pour autant les choquer. Vous pourrez par exemple faire une petite promenade après avoir mangé. Mais vous pourrez aussi faire de la natation, du vélo ou même du jardinage dans la mesure où les exercices ne sont pas trop intenses. Sachez que si vous êtes en trop, cela risquera de nuire à votre digestion.

Continuez votre lecture avec : nos conseils contre les choses à éviter après le repas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.