aliments donnant faim
Crédits : Twenty20

La logique veut que quand on a faim, on mange. Mais il arrive quand même que même si on mange, on a toujours faim. Sachez que si vous avez régulièrement faim alors que vous mangez assez à chaque repas, vous n’avez aucun problème de santé, c’est seulement que certains aliments donnent faim au lieu de rassasier. Pour éviter de grignoter tout au long de la journée, découvrez tout de suite ces aliments qui n’apportent pas un sentiment de satiété. Vous pourrez aussi être intéressé par Quels aliments éviter avant de dormir ?

Les aliments qui ne rassasient pas

  1. Les snacks salés: Ces aliments sont des glucides simples qui sont rapidement digérés, ils ne sont pas faits pour calmer la faim, bien au contraire. Ils donnent un rapide apport d’énergie, c’est associé par le cerveau à du sucre, et ça va augmenter l’envie de manger encore plus. La chute rapide de la glycémie transmet immédiatement un signal au cerveau qui aura pour effet une envie de sucre afin de retrouver rapidement l’énergie perdue. C’est donc tout à fait normal qu’on ait envie de manger du sucré après avoir mangé du salé.
  2. les aliments qui donnent faim
    Crédits : Twenty20

    Les fastfoods: Tous les aliments proposés dans les fastfoods sont réalisés afin de réveiller notre appétit. Les graisses saturées entraînent l’irritation des intestins qui incite le corps à stopper la sécrétion de neurotransmetteurs (sérotonine et dopamine) coupant la faim. Notons aussi la présence élevée de sel, et ça provoque une déshydratation et une sensation de faim qui pousse à manger encore plus. Les burgers ainsi que les plats en restauration rapide sont déshydratés par la richesse en sel, et on confond facilement les sensations de soif à celles de la faim. Ces aliments contiennent également des acides gras trans enflammant l’intestin, et notre organisme sera moins capable de produire des neurotransmetteurs, il perd ainsi le contrôle de l’appétit.

  3. Les pizzas: Ces aliments renferment des fromages fondus particulièrement gras, de la farine blanche, d’huiles hydrogénées et des conservateurs, et ce mélange impacte sur le taux de sucre dans le sang et le taux de leptine (l’hormone de satiété). Une seule part de pizza ne suffit pas, prise en tant que repas, elles ne tiennent pas jusqu’au prochain repas, et ça favorise les grignotages. Cependant, ça ne veut pas dire qu’il faut arrêter de les manger. Vous pourrez faire une pizza maison riche en fibres et en protéines avec des légumes, de la farine de blé entier, un peu de fromage et de la viande maigre.
  4. Les céréales: Ces aliments qu’on mange au petit-déjeuner possèdent un taux élevé de sucre et de farine blanche, et ça arrive directement dans notre estomac vide résultat, ça va faire grimper le niveau d’insuline et de glycémie. Ça se passe pendant que le taux de cortisol est à son plus haut niveau. Le cortisol est un initiateur et un régulateur métabolique, c’est une substance créée par l’organisme afin de le préparer à libérer l’énergie. Quand son taux est élevé, le corps ne traite pas correctement le sucre, et ça entraîne une fatigue et un sentiment de faim dès le matin. Donc, ne vous laissez plus avoir par les céréales promettant minéraux et vitamines.
  5. Le pain blanc et les pâtes blanches: Le souci avec ces aliments, c’est qu’ils augmentent le taux d’insuline. Ils sont pauvres en fibres alimentaires, car le blé raffiné est vidé de ses nutriments, ils accroissent significativement ainsi le taux d’insuline. D’après une étude scientifique, une personne qui consomme du pain deux fois par jour a plus de chances de devenir obèse dans les 5 ans à venir. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux privilégier le pain complet ainsi que les céréales complètes ou semi-complètes pour la satiété. Ces derniers régulent le transit et équilibre le microbiote intestinal.
  6. Les sushis: On a tendance à penser que les sushis sont diététiques, mais ce n’est pas vrai. Ce qu’il y a en France n’a rien à avoir avec les vrais sushis asiatiques, ils sont faits de riz pour remplir l’estomac, c’est surtout le cas dans la restauration à volonté. Dans certains sushis, il y a l’équivalent de 30 grammes de glucides. Manger un petit rouleau de sushis revient donc à 3 tranches de pain blanc. Notons également qu’ils sont faibles en protéines et en fibres, car il y a très peu de poisson cru, et donc, de nutriments.
  7. Les aliments frits: Ces aliments sont gras, et ils donnent encore plus envie de manger. Ce sont de mauvais gras qu’on trouve dans l’huile de friture déjà riche en acides gras saturés. Ces mauvais gras arrivent sur les nuggets, les frites, les nems… et arrivés dans l’organisme, ils vont augmenter rapidement l’index glycémique favorisant les grignotages. Si on veut mincir, consommer des aliments frits n’est pas une bonne idée.
  8. Les édulcorants: L’aspartame, la saccharine, le sucralose ou les autres édulcorants trompent le cerveau. Il s’agit des sucres artificiels ajoutés dans le café ou présents dans certains aliments industriels. On les prend pour avoir plus d’énergie, mais en réalité, il n’en est rien. Afin de les composer, notre corps demande davantage de sucreries. Ces édulcorants nourrissent le besoin pour le sucre et entraînent un gros pic d’insuline, à long terme, ça occasionne du stress, des troubles de l’humeur et des migraines.
  9. Les boissons alcooliques: C’est un fait, les boissons alcooliques dérèglent l’organisme, elles ouvrent l’appétit, mais en plus, elles donnent envie de manger des aliments pas sains. Après avoir bu 3 verres d’alcool, la leptine qui est l’hormone de la satiété régulant les réserves de graisse et l’appétit diminue de 30 %. Elles font baisser le niveau de glycogène, c’est ce qui donne envie de glucides afin de remplacer ceux qui sont perdus. Mais encore, on boit souvent avec des chips et des biscuits salés, ça donne soif, et ça pousse à boire plus d’alcool. À part ça, l’alcool empêche le foie de réguler correctement la glycémie, et ça agit directement sur l’insuline et la faim.
  10. Les jus de fruit: C’est vrai que les jus de fruit contiennent tous les sucres du fruit, mais il n’y a aucune fibre favorisant la satiété qu’on trouve dans la pulpe ou dans la peau. Ce qui fait que le niveau de glycémie monte très haut pour retomber rapidement, et ça donne faim. Aussi, le sucre arrive très vite dans le sang, et ça donne encore plus faim au lieu de caler. C’est pour ça qu’il vaut mieux faire des smoothies avec des fruits en entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.