woman in training gear holding her neck in pain

Après un entraînement sportif ou un effort physique inhabituel ou trop intense, il arrive qu’au lendemain, on ressente des courbatures dans certaines parties de notre corps. Elles sont dues à l’accumulation d’acide lactique dans les tissus musculaires. Les courbatures sont douloureuses, mais il est possible de les soulager de manière naturelle. Si vous êtes victime de courbatures, lisez bien ce qui va suivre.

 

  • Bain à la lavande

Vous pourrez avoir recours à la lavande pour soulager les courbatures. Nos aïeules utilisaient cette plante aux vertus multiples pour détendre et pour drainer les muscles. Pour faire ce remède 100 % naturel, mélangez dans un récipient 5 cuillères à soupe de lait en poudre et une quinzaine de gouttes d’huile essentielle de lavande. Pour que cette préparation se disperse bien dans l’eau de votre bain, placez le récipient sous le robinet pendant que vous remplissez votre baignoire.

 

  • Bain à la camomille

Savez-vous que la camomille a des vertus relaxantes ? Cette plante peut très bien calmer les courbatures, il suffit de la mettre dans l’eau du bain. Faites couler un bain chaud, car la chaleur va décontracter les muscles. En attendant, portez à ébullition un litre d’eau froide avec une grosse poignée de camomille romaine séchée dedans. Après, ajoutez cette décoction dans l’eau de votre bain, et plongez-vous dedans. Vous verrez qu’une fois sorti, vous vous sentirez plus détendu et plus relaxé.

 

  • Bain au bicarbonate de soude

Pour soulager rapidement les courbatures, prenez un bain chaud pendant une vingtaine de minutes, et ajoutez dans l’eau une tasse de bicarbonate de soude. Cela va favoriser la circulation sanguine et la transpiration ainsi, vous pourrez facilement éliminer l’acide lactique au niveau des muscles douloureux. Après le bain, enveloppez-vous dans une serviette ou un peignoir, et buvez tout de suite une tisane diurétique pour évacuer rapidement l’acide lactique que le bain a expulsé de vos muscles.

 

  • L’aromassage

Associée avec des huiles essentielles anti-inflammatoire et antidouleur comme l’huile essentielle de romarin camphré, de gaulthérie ou de lavande, l’huile d’olive peut soulager les douleurs musculaires comme les courbatures. Appliquez en massage sur les zones douloureuses un mélange de 10 gouttes d’huile essentielle de romarin camphré et d’une cuillère à soupe d’huile d’olive. Il est à préciser que cette huile essentielle a des vertus décontractantes, mais elle n’est pas conseillée pour les personnes épileptiques, les enfants moins de 8 ans, les personnes âgées, les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les personnes souffrant d’hypertension.

 

  • Des compresses chaudes

Pour augmenter l’irrigation sanguine, vous pourrez réchauffer les zones touchées par les courbatures par des compresses chaudes. De la sorte, l’acide lactique produit pendant le sport sera emporté par le sang pour être ensuite évacué par les reins. Pour ce faire, trompez un tissu dans de l’eau chaude, et essorez légèrement avant d’appliquer sur la partie malade. Couvrez d’un linge pour que la chaleur ne se perde pas rapidement. Laissez agir, et si nécessaire, refaites 3 à 4 fois par jour.

 

  • Un massage avec de l’huile d’Arnica

L’Arnica est la plante parfaite pour calmer rapidement les courbatures, vous pourrez employer l’huile d’Arnica pour cela. Versez quelques gouttes de cette dernière sur la zone à traiter, et massez doucement quelques minutes. Au besoin, n’hésitez pas à renouveler 2 à 3 fois par jour. Gardez en tête que l’huile d’Arnica ne doit pas être utilisée chez les jeunes enfants et chez les femmes enceintes.

 

  • Une infusion de reine-des-prés

Plante diurétique et anti-inflammatoire, la reine-des-prés peut très bien calmer les douleurs musculaires et baisser la concentration d’acide lactique dans les muscles. Pour cette méthode naturelle, infusez une dizaine de minutes une cuillère à café de feuilles de fleurs séchées dans 3 dl d’eau bouillante, filtrez, et buvez 3 à 5 tasses par jour. Ce remède n’est pas recommandé si vous êtes allergique à l’aspirine ou si vous prenez des fluidifiants sanguins.

 

  • Combattre le mal par le mal

Si vous voulez vous débarrasser des courbatures liées à l’effort physique, combattez le mal par le mal en faisant les mouvements inverses de ceux qui ont causé les courbatures. Cela va détendre muscles courbaturés rapidement. N’oubliez pas que plus vous bougez, plus vous soulagez vos courbatures. Toutefois, faites cela de manière douce et progressive pour favoriser l’élimination de l’acide lactique dans les muscles.

 

  • Les conseils de grand-mères

Lorsque vous vous adonnez à des activités sportives, pensez toujours à boire suffisamment d’eau avant, pendant et après l’effort. Votre corps transpire et perd beaucoup d’eau, et si vous n’en buvez pas, vous aurez des courbatures le lendemain. Aussi, échauffez-vous avant de faire du sport, et étirez-vous après, cela va vous éviter de faire face à des méchantes courbatures. Après l’effort, ne pensez pas tout de suite à vous asseoir, à vous reposer ou à vous étendre.

A lire également, nos conseils pour préserver ses articulations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.