Les aliments contre l'allergie aux pollens

Les allergies saisonnières sont désagréables avec les démangeaisons, les éternuements, les picotements, le nez qui coule, la toux, la respiration sifflante, la fatigue générale, la conjonctivite, l’eczéma… Si vous présentez des allergies au pollen et que vous redoutez l’arrivée du printemps, avant de reprendre votre boîte de médicaments, voyez d’abord votre alimentation, car certains aliments peuvent réellement soulager. Pensez également à lire Remède de grand-mère contre l’angine.

Tout savoir sur l’allergie au pollen

Plus de 30% des adultes et plus de 20 % des enfants ont une allergie au pollen une fois le printemps arrivé, et ça ne cesse d’accroître à cause du réchauffement climatique et de la pollution. La présence d’oxyde de carbone dans l’air ne fait qu’augmenter la production de pollens, en plus d’être nombreux, ils sont allergisants et gros. Pour diminuer les symptômes de l’allergie au pollen, certains gestes sont à adopter. Il faut aérer la chambre à coucher tous les matins, laver le nez régulièrement avec un sérum physiologique et rincer les cheveux pour retirer les pollens pris pendant les sorties. Mais également, il est possible d’atténuer les symptômes grâce à de bons aliments qui peuvent bloquer la sécrétion d’histamine, la substance produit par l’organisme en réaction aux pollens.

Quels sont aliments calmant l’allergie au pollen ?

L’ail et l’oignon : Riches en quercétine, ces aliments agissent comme un antihistaminique. L’ail est un puissant antioxydant avec des propriétés antibactériennes, antiseptiques et antiallergiques, tandis que l’oignon est un excellent anti-inflammatoire soulageant les muqueuses nasales et luttant contre l’histamine. Les autres aliments qui en renferment afin de prévenir efficacement l’allergie au pollen sont le thé noir et la pomme bio mangée avec la peau, mais évitez le bouleau pour éviter l’allergie croisée.

Les aliments riches en vitamine C : On parle ici des agrumes ainsi que du poivron jaune, de la goyave, du kiwi et du persil. Ce sont des aliments qui boostent efficacement le système immunitaire, et ça aide grandement dans le combat contre l’allergie au pollen. En plus de renforcer les défenses de l’organisme, ils luttent efficacement contre la fatigue qui est associée à ce type d’allergie, et ça empêche la sécrétion d’histamine par les globules blancs.

Les aliments contre l'allergie aux pollensLes baies rouges et le raisin rouge : Ces fruits sont excellents en cas d’allergie au pollen en raison du quercétine, un puissant antioxydant connu pour être un anti-inflammatoire pendant des pics allergiques. En plus de calmer les symptômes, la quercétine retarde la venue de l’histamine, c’est la molécule causant les réactions allergiques.

Les produits fermentés : Pour booster le système immunitaire pendant les périodes d’allergie au pollen, consommez des aliments fermentés comme la choucroute, le yaourt, le kombucha, le kéfir… Ils sont réputés quand on parle de probiotique, de digestion et de régulation du transit intestinal. En prenant 500 ml de yaourt par jour pendant quelques mois, il a été démontré que le taux d’histamine devient plus bas et les symptômes allergiques sont moins prononcés.

Les aliments riches en vitamine E : Des études scientifiques ont permis de prouver que les aliments riches en vitamine E peuvent réduire de 30 % les réactions allergiques. L’allergie au pollen sera toujours là, mais elle se vit mieux. Les aliments à choisir sont les fruits à coque (amandes, noisettes, arachides et noix), les épinards, les abricots secs, les œufs, les germes de blé, les légumes à feuilles vertes, les œufs de poissons, les avocats et les grains entiers. La consommation est entre 10 et 30 mg par jour. Une dizaine de mg par jour suffit amplement.

Le brocoli : Cet aliment fait partie des aliments anti-allergie au pollen en raison de sa grande richesse en vitamine C. Il est antihistaminique naturel, mais encore, il peut bloquer la sécrétion de l’histamine par les globules blancs. Faisant partie des crucifères, il dégage les voies respiratoires encombrées par le mucus. En mangeant du brocoli, en plus de lutter contre l’allergie au pollen, vous calmerez vos muqueuses tout en évitant d’ingérer des médicaments.

Le chocolat noir : Pour lutter contre l’allergie au pollen ainsi que tous ses symptômes, pensez au chocolat noir consommé cru. Cet aliment est capable de diminuer le taux d’anticorps stimulés par l’immunoglobuline E. Néanmoins, évitez autant que possible les épices, la viande, le fromage, l’alcool et les produits raffinés, car ils font monter le niveau de glycémie dans le corps, et c’est à l’origine des maladies inflammatoires et des réactions allergiques.

L’ananas : Ce fruit renferme de la broméline qui est connue afin de favoriser la circulation du sang. Il renferme également de la bromélaïne qui est un anti-inflammatoire puissant réputé pour calmer les sinus irrités par l’allergie au pollen. Mais encore, l’ananas contient de la vitamine C qui renforce naturellement le système immunitaire.

Le cassis et le raisin noir : Savez-vous que ces fruits renferment du resvératrol, c’est un polyphénol leur donne une belle couleur pourpre ? Des recherches scientifiques ont prouvé que ce phytonutriment réduit les réactions allergiques au pollen.

L’ortie : L’un des meilleurs aliments pour combattre l’allergie au pollen est certainement l’ortie puisqu’il renferme de l’histamine. Cet aliment aide à améliorer la tolérance de l’organisme aux allergènes et à transformer le terrain allergique. Concrètement, il aide à la désensibilisation du corps. Vous avez la possibilité de faire une soupe à base d’ortie pour faire le plein de vitamine C ou une tisane d’ortie en ajoutant un peu de miel pour désensibiliser les pollens environnants. Cependant, privilégiez l’ortie cuite pour enlever son effet urticant.

Le chou : Le chou frisé ou le chou kale sont riches en caroténoïdes, et c’est ce qui permet d’apaiser le rhume de foins. Pour profiter de leurs vertus, on les cuisine avec une matière grasse, et de l’huile d’olive suffit. Vous pourrez également avoir recours à de l’huile végétale bio extraite à froid et riches en oméga 3 comme l’huile de colza, de chanvre, de germe de blé, de noix ou de cameline.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.