aliments difficiles à digérer

Certains aliments sont responsables de certains troubles digestifs comme les brûlures d’estomac, les maux de ventre, les lourdeurs, les nausées, les ballonnements, la constipation, la diarrhée… Mais encore, ils freinent le métabolisme et simplifient le stockage des graisses. Lorsqu’on ne veut pas être victime de problèmes digestifs, on choisit bien son alimentation. D’ailleurs, ci-après les aliments les plus difficiles à digérer. Vous serez aussi intéressé par Top 5 des plantes bénéfiques pour la digestion.

Quels sont les aliments qui n’aident pas à la digestion ?

Les fritures : Ce type d’aliments en plus d’être nocif pour notre humeur et calorique est déshydratant en période estivale parce qu’il est trop salé. Mais les fritures sont également très difficiles à digérer. Ça concerne les poulets, les frites, les nuggets, les nems, les poissons frits… On se sent lourd avec le ventre gonflé après les avoir mangés. De plus, ils sont trop gras. Le corps assimile difficilement les graisses, et ça rend le travail de digestion compliqué. Mangées le soir, les fritures peuvent même entraîner des problèmes de sommeil et des crises de constipation. Le mieux est de les consommer avec modération.

Les crudités : Quand ces aliments sont consommés en grande quantité, ils peuvent être néfastes pour l’appareil digestif. Les fibres crues sont plus difficiles à digérer que les fibres cuites. D’ailleurs, c’est ce qui fait qu’on ait le ventre gonflé après avoir mangé des crudités. Le poivron cru est particulièrement pointé du doigt, car il provoque des douleurs d’estomac. En effet, le suc digestif a beaucoup de mal à disséquer sa peau ainsi, l’estomac ne le digère pas complètement. Pour les tomates et les poivrons crus, enlevez leur peau avant de les manger, car elle renferme beaucoup de fibres difficilement assimilables par l’organisme.

aliments difficiles à digérerLes légumineuses : Les fèves, les pois chiches, les lentilles… sont connus pour leurs multiples bienfaits pour notre santé en raison de leur richesse en vitamines, en protéines et en fibres, mais consommés en excès, ils sont néfastes pour le système digestif à cause de l’importante quantité de glucides et de fibres qui sont des substances complexes que le corps n’arrive pas toujours à dégrader correctement. Les légumineuses ne sont pas désagrégées dans le petit intestin, elles sont envoyées dans le gros intestin où elles fermentent et s’alimentent de bactéries, et ça crée des gaz et des flatulences. Il est possible d’éviter ce problème en faisant tremper les légumineuses dans de l’eau froide avant la cuisson.

Les produits laitiers : Le lactose est un glucide qu’on trouve dans le lait de brebis, de vache et de chèvre. Même si vous n’y êtes pas intolérant, vous pourrez avoir du mal à digérer les produits laitiers. D’ailleurs, les adultes sont plus sensibles à ces aliments que les enfants. Il est possible qu’après avoir bu du lait ou consommé des fromages fermentés, vous constatiez des ballonnements et des douleurs digestives, car le lait fermente dans le côlon. Pour éviter ces soucis, il vaut mieux prendre des fromages à pâte ferme et des yaourts avec moins de lactose.

Les oignons : Ces aliments sont connus pour leurs multiples bienfaits, mais on a tendance à oublier qu’ils ne sont pas très bons pour le système digestif, surtout s’ils sont consommés en excès. Comme les oléagineux, les choux et les fruits secs, l’oignon est difficile à digérer en raison de ses fibres qui restent dans l’estomac, et ça entraîne une fermentation. Ça perturbe le transit intestinal et provoque des brûlures d’estomac, des ballonnements et des gaz en plus de faire du dégât au niveau de l’haleine tout comme l’ail.

Le pain : On mange du pain chaque jour, mais il est à l’origine des flatulences, surtout les baguettes blanches. Elles renferment peu de fibres, et ça limite la sensation de satiété, donc elles n’aident pas dans l’équilibre du microbiote intestinal et la régulation du transit. Ainsi, elles ne sont pas digestes. La brioche et les pains industriels du petit-déjeuner ne sont pas recommandés si vous avez un estomac fragile. Les aliments transformés sont difficiles à digérer en raison de leur richesse en additifs. Aussi, ils sont mous et demandent peu de mastication, ils participent ainsi à une mauvaise digestion et un index glycémique élevé.

La viande rouge et la charcuterie : Les protéines prennent du temps à être digérées que les légumes, et c’est pour ça qu’on ne doit pas en abuser si on veut une bonne digestion. La viande rouge implique un gros effort de mastication, et ça entraîne une accumulation de gaz dans l’intestin, et donc, des flatulences. Quant aux charcuteries, elles favorisent une fermentation du côlon, et c’est responsable d’inconfort digestif. Tel est aussi le cas pour les fruits de mer, surtout les sardines qui sont longues à digérer. Le mieux est de préférer le jambon dégraissé, les viandes blanches et le poisson frais, mais toujours en quantité raisonnable.

Les piments : Si vous avez un estomac difficile, n’aggravez pas le problème en consommant des produits épicés, car ils participent à l’inconfort digestif. En plus de favoriser les irritations de la gorge et de l’œsophage, ils causent d’intenses brûlures d’estomac. Les condiments sont particulièrement forts. Cependant, l’impact des épices dépend d’une personne à une autre et des habitudes alimentaires. Le poivre n’est pas concerné, bien au contraire, il simplifie la digestion en stimulant la sécrétion de sucs gastriques.

Le chocolat blanc : Sans cacao pur, le chocolat continent principalement de matières grasses (40 %) et de sucre (50%). Cette richesse le rend indigeste. Pour le bien de votre appareil digestif, consommez du chocolat noir qui est moins calorique et plus sain. Dans le même volet, oubliez les pâtisseries et les friandises qui sont riches en sucre et qui sont donc mauvaises pour le système digestif. Quand elles arrivent dans l’estomac, les bactéries les attaquent en premier, et ça occasionne une sensation d’estomac tendu et douloureux ainsi que des gaz. Mais encore, le sucre est responsable de l’inflammation de l’appareil digestif.

Les aliments transformés : Les biscuits salés et les chips ne sont pas bons pour la santé, ils sont très difficiles à digérer par l’estomac. Les plats surgelés et les flocons d’avoine en font aussi partie. Ils renferment des gras trans ainsi que des additifs qui sont transformés grâce aux acides et aux nitrates afin de leur permettre de conserver leurs formes d’origine et d’être plus frais plus longtemps.

Les boissons gazeuses : Les sodas et l’eau gazeuse pendant le repas ne sont pas conseillés, car ils contiennent des gaz faisant gonfler l’estomac, et ça participe au ventre gonflé et aux ballonnements douloureux, il y a un trop-plein d’air à évacuer, et ça passe par les flatulences. Notons également le café et l’alcool qui augmentent l’acidité de l’estomac tout en favorisant les reflux gastriques, les remontées gastriques, les inflammations de la paroi de l’estomac et les douloureuses crampes d’estomac. À préciser que le vin blanc est très acide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.