Beaucoup de fumeurs veulent arrêter de fumer, mais ce n’est pas si facile de se débarrasser une bonne fois pour toutes de la cigarette. Heureusement, il y a des traitements qui aident à vaincre la dépendance tabagique. Toutefois, il faut que ceux-ci soient adaptés à chacun vu que la dépendance n’a pas les mêmes intensités chez tous les fumeurs. Pour comprendre le sevrage du tabac, voici les différentes dépendances dont tous fumeurs doivent passer.

 

La dépendance physique

La dépendance physique est facile à traiter, car les Traitements pour arrêter de fumer qui remplacent la nicotine sont efficaces. Il y a les patchs qui produisent de la nicotine par diffusion transcutanée, ils doivent être posés le premier jour de l’arrêt, et la dose est fixée dépendamment du degré de dépendance. Avec ce traitement, l’arrêt se fera de manière progressive. Notons aussi la gomme à mâcher à la nicotine, c’est l’idéal en cas d’intolérance aux patchs ou quand la dépendance est faible. La période de substitution varie de quelques semaines à plusieurs mois en fonction de chacun.

 

La dépendance psychique

La dépendance psychique est le fait de compenser le plaisir de la cigarette. En général, il est recommandé de trouver une activité qui peut détourner la prise du tabac comme la littérature, le sport… Il est aussi possible de gérer le stress lié au sevrage tabagique par des exercices de relaxation comme le yoga, la méditation… Toutefois, il faut savoir que manger n’est pas vraiment la meilleure solution de compensation, bien au contraire, il faut surveiller les repas et limiter les grignotages. Pour l’augmentation de l’appétit, elle ne dure que 2 à 4 semaines seulement, et après, elle tend à disparaître petit à petit.

La dépendance comportementale

La dépendance comportementale est l’élimination à la source des réflexes conditionnés acquis pendant la période où l’on a fumé. La première chose à faire est de se débarrasser de tous les accessoires du fumeur comme les cendriers, les briquets, les paquets… Aussi, au début du sevrage tabagique, si possible, il vaut mieux s’éloigner des fumeurs, ne pas aller dans un café ou chez les amis qui fument le temps du sevrage. La meilleure technique est de trouver un objet qui va occuper les mains, c’est un excellent dérivatif. Mais le plus important pour arriver à arrêter la cigarette est de se faire aider et soutenir, on n’hésite pas à demander de l’aide auprès des proches ou à se faire suivre par un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *