Pour une bonne nuit réparatrice

Les troubles du sommeil touchent chacun d’entre nous, et ils peuvent avoir plusieurs origines : problèmes de santé, soucis d’ordre social ou familial… Pourtant, le sommeil est essentiel dans notre vie, et la privation ou le manque peut être fatal, car cela entraîne des maladies cardiaques, des pathologies mentales ou du diabète. Pour une nuit réparatrice et de qualité, suivez ces conseils. N’hésitez pas aussi à lire Insomnie, les plantes, une astuce naturelle pour bien dormir.

 

Pour une bonne qualité de sommeil

Un rythme régulier de sommeil : Si vous désirez avoir un sommeil réparateur, adoptez un rythme régulier. Notre organisme a besoin de repères pour s’endormir, et les repères chronologiques sont excellents. Donc, dormez toujours à la même heure tous les soirs, et le matin, réveillez-vous aussi à la même heure. Maintenez ce rythme même pendant le week-end.

 

Pour une bonne nuit réparatriceUne ambiance tamisée : Pensez toujours à mettre en place une ambiance favorable à l’endormissement. Si vous avez pris l’habitude de dormir dans une chambre avec une lumière vive non-stop, baissez l’éclairage une heure avant de rejoindre votre lit. Aussi, pour une bonne nuit de sommeil, évitez les lumières froides et le ciel bleu, car ils favorisent la sécrétion des hormones de réveil.

 

Une chambre à coucher calme : Vous aurez un sommeil réparateur et de qualité si vous vous couchez dans une pièce calme. Remplacez la musique heavy métal par du jazz ou des sons de la nature par exemple. Dans le même volet, laissez en dehors de votre chambre à coucher vos animaux de compagnie. Également, éloignez-vous d’une lumière intempestive, et coupez toutes les alarmes visuelles ou sonores.

 

Un rituel avant de dormir : Vous pourrez adopter un rituel avant de vous coucher pour favoriser un sommeil réparateur et de qualité. Sachez que l’organisme a besoin de repères donc, choisissez une routine d’avant-sommeil. Vous pourrez opter pour un dîner léger, pour une lecture détente, pour un bain relaxant, pour un playlist calme… afin de donner à votre cerveau le signal de l’endormissement.

 

Ce qu’il faut éviter :

Les écrans : Avant de dormir, oubliez les écrans que ce soit la télévision, l’ordinateur, le smartphone ou la tablette. Ne les faites pas entrer dans votre chambre à coucher, car ce sont des stimulants et des excitants pour le cerveau. En les laissant de côté, vous vous sentirez reposé et détendu et prêt à dormir paisiblement.

 

Le sport : Si vous faites du sport, exercez-vous le matin ou l’après-midi, mais ne pratiquez pas au moins 4 heures avant d’aller vous coucher. Certains pensent que faire des exercices physiques avant d’aller dormir permet de tomber de fatigue et de dormir facilement, mais ce n’est pas le cas. La chaleur et l’excitation provoquées par les activités sportives peuvent empêcher de trouver les bras de Morphée.

 

Les substances stimulantes : Pour favoriser l’endormissement, il faut être en bonne condition, et cela implique d’oublier les excitants au moment de se coucher. Évitez le café, l’alcool, les sodas… L’idéal est de les prendre le matin pour ne pas qu’ils interfèrent dans la qualité du sommeil. Remplacez-les par des infusions à base de plantes relaxantes : oranger, aubépine, marjolaine ou tilleul, digestives : menthe, verveine ou mélisse et sédatives : passiflore, valériane ou houblon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.