pilule

Qu’elle soit progestative ou oestro-gestative, la pilule est la méthode contraceptive la plus utilisée par les femmes. Elle a pour effet de mettre les ovaires au repos. L’ovulation est stoppée par les hormones de synthèse tel est aussi le cas pour l’évolution de la muqueuse utérine, et ça entraîne un cycle artificiel. Sur le marché, on trouve différentes sortes de pilules contraceptives, et faire le bon choix peut être difficile. Voici quelques critères à retenir pour trouver la pilule contraceptive adaptée.

Les essentiels à retenir concernant la pilule

Du point de vue hormonal ( voir sur antidotesmagazine ), toutes les femmes sont différentes, et pour cette raison, le choix de la pilule n’est pas pareil. Ainsi, une pilule qui marche pour votre amie, votre sœur ou votre mère ne vous conviendra pas forcément. Ainsi, il est important de consulter un médecin avant d’en prendre. Il faut aller chez le gynécologique qui est la personne la plus indiquée pour vous aider à choisir la pilule adaptée à votre organisme. Il vous demandera de faire un bilan hormonal. Différentes questions d’ordre intime vous seront également posées, notamment sur la fréquence de vos rapports sexuels, la régularité de vos cycles, vos antécédents médicaux, vos habitudes de vie… Tout ça est nécessaire pour trouver la pilule la plus appropriée. Les autres critères à considérer sont l’âge, la composition et le dosage de la pilule ainsi que le prix. En général, les pilules oestro-progestatives sont les plus conseillées du fait qu’elles sont bien tolérées par toutes les femmes.

Les différents types de pilules

pilule contraceptiveIl y a différentes sortes de pilules sur le marché. On trouve la pilule classique contenant un progestatif et un œstrogène. Elle est plus dosée et prise pendant 21 jours avec un arrêt de 7 jours. Après, il y a la pilule mini-dosée adaptée aux femmes ayant des problèmes de cholestérol. Elle renferme un progestatif et une dose inférieure d’œstrogène, et elle est prise pendant 21 jours puis un arrêt de 7 jours. Mais elle peut provoquer des spotting ou des pertes de sang entre les règles. Notons également la macro-pilule qui ne renferme pas d’œstrogènes, mais de progestatif à forte dose. Elle est prise pendant 21 jours avec un arrêt de 7 jours. N’oublions pas la micro-pilule contenant seulement un progestatif à faible dose, elle se prend en continu. Son efficacité repose sur une prise régulière à heure fixe. Chaque pilule est différente, et elle referme chacune des hormones de synthèse avec différentes doses permettant aussi de traiter certains problèmes comme l’endométriose, les seins douloureux, les sautes d’humeur, les douleurs prémenstruelles…

Les effets secondaires de la pilule contraceptive

Certaines femmes sont sensibles aux hormones dans les pilules contraceptives que d’autres et ont plus de probabilités de connaître de leurs effets secondaires. Le choix implique donc de tester plusieurs types de pilules pour constater les réactions de l’organisme, car la prise peut entraîner une sensation de lourdeur, une prise de poids, de l’irritabilité, de la migraine, de la fatigue, des bouffées de chaleur, de l’acné… Les signes ne doivent pas être sous-estimés, car ça indique que la pilule ne vous convient pas, il est possible que vous ne tolérez pas l’œstrogène de synthèse ou progestérone. Toutefois, avant de changer dans le but de stopper les effets secondaires de votre pilule actuelle, il faut attendre un peu le temps de laisser votre corps s’adapter aux hormones de synthèse. Il ne faut pas hésiter à voir le gynécologue pour parler des effets secondaires. À noter qu’une personne avec une peau acnéique ne pourra pas prendre la pilule progestative qui participe à la production de sébum.

Prenez aussi le temps de découvrir Les aliments à manger sans grossir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.