Depuis quelque temps, beaucoup de personnes ne jurent plus que sur l’agriculture bio qui est plus respectueuse de l’environnement. Les produits de cette agriculture remplis les étales des supermarchés, mais acheter tous les fruits et légumes bios coûtent plus cher, et beaucoup ne peuvent pas se les permettre. Pour votre portefeuille et pour votre santé, certains aliments doivent être achetés bio et d’autres non, et sans plus attendre les voici.

 

  • Les fraises

Les fraises sont tout simplement délicieuses, et rien qu’à voir leur aspect et leur beauté, on a envie de céder à la tentation de les manger. Toutefois, il faut savoir que certaines sont enjolivées par une substance qui contient du captane polluant à effet fongicide. D’après les recherches, près de 70 % des échantillons de fraises testés ont des résidus de pesticides. Il est aussi à préciser que les fraises importées contiennent plus de pesticides, car les restrictions ne sont pas pareilles dans les autres pays. Donc, il vaut mieux les acheter bio.

 

  • Les pommes

La pomme est l’un des fruits les plus consommés dans le monde, mais c’est aussi dans le top de la liste des aliments contenant des pesticides. En raison de sa peau très fine, la pomme est souvent victime d’attaques d’insectes donc pour éviter cela, elle est régulièrement arrosée de pesticides. Également, sachez que les pommes en vente dans les grandes surfaces sont souvent enduites d’un produit brillant pour les rendre plus attractives. Vous pourrez les tester en les mettant sous une eau bouillante, vous constaterez que la couche de cire se fond sous la chaleur. Ainsi, il faut être prudent et les acheter bio.

 

  • Le raisin

Pour protéger les raisins, les agricultures utilisent des dizaines de pesticides différentes avant de les étaler dans les magasins, et quand on les mange, il est difficile d’enlever leur peau. Notez également que les pesticides arrivent jusqu’aux vins s’ils ne sont pas estampillés bio alors, faites attention lors de votre achat. Pour reconnaître les raisins traités, méfiez-vous s’ils sont trop parfaits, trop brillants et sans aucun défaut, car ce n’est pas tout du naturel.

 

  • Les pêches

Les pêches sont à la fois délicieuses et juteuses, mais est-ce que vous savez qu’elles sont dans la liste des fruits à forte teneur en résidus de pesticides, d’ailleurs, elles en contiennent souvent au-dessus des normes légales ? Les polluants présents dans ce fruit sont l’iprodione et le captane qui sont associés aux cancers.

 

  • Le lait

Le lait est un des incontournables au petit-déjeuner, mais il faut se méfier, car certaines vaches sont traitées aux hormones pour qu’elles donnent plus de lait. Ces dernières atterrissent dans le lait ensuite, dans votre bol de céréales. L’hormone pointée du doigt est l’IGF-1 qui est connu pour augmenter le risque de cancer et qui est interdit en Union européenne et au Canada. Même si le lait bio est un peu cher, il vaut mieux ne consommer que ça.

 

  • Les pommes de terre

Le légume qu’il faut acheter bio est certainement la pomme de terre. En 2006, le département de l’agriculture aux États-Unis a trouvé que près de 80 % des pommes de terre analysées renfermaient des pesticides même après les avoir lavées et épluchées. Une patate est soumise 5 fois aux pesticides lors de la saison pour les éloigner des insectes. Donc, pour votre santé, n’achetez que des pommes de terre bios.

 

  • Les tomates

Les tomates utilisent également des pesticides, mais en petite quantité. Mais le souci avec cet aliment, c’est qu’il absorbe tous ces produits et les concentre dans sa peau qui est rarement pelée. Alors, privilégiez le bio quand vous achetez des tomates, faites de même avec tous les produits dérivés de la tomate : sauces tomates ou autres, car les peaux et les pesticides sont toujours présents.

 

  • Les poivrons

Les poivrons ne disposent pas de peau à éplucher, et lors de leur culture, des pesticides sont utilisés. Gardez en tête que les pesticides augmentent le risque de cancers, d’irritations de la peau, des poumons et des yeux ainsi que de problèmes hormonaux.

 

  • La salade

Les salades qui poussent à même le sol sont arrosées de pesticides et absorbent tous les mauvais composants stockés dans la terre. Selon les études, près de 15 % des salades renferment la trace de 5 produits chimiques interdits en Hexagone. Environ 2/3 des salades testées renfermaient des perturbateurs endocriniens, des agents chimiques exogènes qui perturbent le fonctionnement hormonal de l’être humain. Cela peut entraîner des cancers des testicules, du sein et de l’utérus. Si tout cela vous glace le sang, optez désormais pour de la salade bio.

 

  • Les poireaux

Les poireaux ne présentent pas de peau, et rares sont les personnes qui prennent l’habitude de les éplucher en enlevant la première couche. Si vous optez pour des poireaux bios, vous n’avez qu’à les rincer sous l’eau claire avec un peu de bicarbonate de soude pour éliminer tous les produits avant de les manger.

A suivre également : 8 astuces écologiques à connaître.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.