Les services d’aide à domicile interviennent chez vous pour s’occuper des différentes tâches liées à votre domicile : ménage, repassage, garde d’enfant, entretien… mais les prestations concernent également les aides aux personnes âgées et handicapées. Vous avez tout à y gagner en optant pour une société de service d’aide à domicile.

 

Les tarifs des services de ménage à domicile

Quand on envisage de faire appel à une femme de ménage, on se pose toujours des questions concernant le tarif. Pour profiter d’un prix femme de ménage abordable, le mieux est de faire appel à une entreprise de services à domicile, car les tarifs sont personnalisés dépendamment de la nature et du type de service. Le prix est donc fixé en fonction de plusieurs facteurs : appartement ou maison, taille de l’habitation, nombre d’heures de travail par semaine, les tâches précises à réaliser (repassage, rangement, entretien, soin du jardin)… Vu ces différents facteurs, les prestations tout comme les tarifs sont personnalisés pour satisfaire les attentes de tout le monde. Il est conseillé de faire un devis sur mesure dans le but de bien identifier les besoins, c’est le moyen le plus simple pour évaluer le coût d’une aide ménagère. À noter que c’est sans engagement. D’ailleurs, en passant par ce genre de société, il est possible de choisir l’employé qui fera les tâches ainsi que les jours et les heures de l’intervention au domicile. Il est à préciser que le travail au noir peut coûter plus cher que les entreprises agréées de service à la personne.

 

Les réductions fiscales y afférentes

En faisant appel une société de services à domicile agréée comme Azaé, vous avez droit à une réduction ou à un crédit d’impôt à 50 % des dépenses globales dans l’année. La réduction d’impôt est un montant à soustraire du montant d’impôt, le crédit d’impôt est aussi une somme à soustraire du montant d’impôt, mais c’est remboursé totalement ou partiellement si le montant est supérieur à l’impôt ou si vous n’êtes pas imposable. Ce sont les contribuables divorcés, célibataires ou veufs qui exercent une activité professionnelle et les demandeurs d’emploi pendant au moins 3 mois pendant l’année en cours peuvent profiter d’un crédit d’impôt. Ce dernier s’impute sur l’impôt dû, mais il peut aussi prendre la forme d’un remboursement total ou partiel si l’impôt dû est inférieur au crédit d’impôt. La réduction d’impôt est pour les personnes assujetties à l’impôt sur le revenu qui ne sont pas éligibles au crédit d’impôt sans condition d’âge, de ressources, de nombre de parts fiscales ou de situation. Mais il est également destiné aux personnes qui supportent les dépenses pour des prestations réalisées au domicile de leurs ascendants. La réduction d’impôt s’entend par foyer fiscal.

Les aides financières possibles aux personnes âgées, dépendantes…

Les dépenses en rapport avec le logement et la dépendance augmentent avec l’âge or, la retraite est souvent insuffisante. Mais heureusement, pour optimiser la prise en charge à domicile des personnes âgées et handicapées, il y a beaucoup d’aides financières : aide au logement, réduction de charges sociales, aide fiscale, allocation personnalisée d’autonomie, prestation de compensation du handicap… Elles permettent de leur venir en aide pour qu’elles puissent vivre chez elles, financer un logement permanent ou temporaire ou payer leurs frais de santé. Il est possible de bénéficier des différentes aides au financement pour l’emploi d’une aide à domicile. Mais d’autres organismes peuvent aussi aider en fonction de la situation. Ces aides permettent de financer les services pour simplifier la vie : ménage, garde et surveillance, maintien à domicile… Toutefois, à chaque situation correspond une aide financière aux personnes âgées ou handicapées en situation de dépendance.

Voir nos astuces pour bien faire son ménage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *