remède de grand-mère pour le rhume

Dès que le temps devient humide et que la chaleur de l’été commence à se dissiper, c’est à dire à la fin de l’automne vers les mois d’octobre ou novembre, un ennemi commun bien connu nous guète à l’orée du bois : le rhume. Nous le connaissons tous et d’ordre générale, le rhume (appelé également rhinopharyngite ou nasopharyngite) n’est pas très grave pour la santé : il se manifeste par de la toux, des éternuements, de l’écoulement nasal (le nez qui coule) et de la congestion.

remède de grand-mère pour le rhumePour ne pas acheter des produits qui peuvent vites se révéler onéreux quand on va en chercher chez son pharmacien, nous allons vous donner des remèdes de grand-mère qui fonctionnent assez bien.

Inhalation contre le rhume.

    • Inhalation au vinaigre : Dans un grand bol d’eau bouillante, ajoutez quelques cuillères de vinaigre selon l’état de votre rhume (de deux à cinq cuillères à soupe pour un nez bien bouché), penchez vous au dessus du bol avec une serviette sur la tête, et respirez pendant quelques minutes jusqu’à que votre nez soit bien débouché. Si vous ne souhaitez pas inhaler le vinaigre d’alcool, vous pouvez également le boire par petite cuillère à café.

 

    • Inhalation de différents aromates : bien connu de nos grands-mères, le mélange suivant sera aussi efficace par inhalation pour dégager le nez : une cuillère à café de romarin, de thym et d’eucalyptus dans de l’eau très chaude sera plus doux que le vinaigre, mais inefficace en cas de nez très bouché.

 

    • Inhalation aux huiles essentielles : si vous possédez des huiles essentielles pour assainir votre intérieur à ces différents parfums : thym, lavande, pin, eucalyptus ou menthe poivrée, vous pouvez les mélanger à de l’eau bouillante pour les inhaler plusieurs fois par jour, en séance de dix minutes. Des huiles essentielles spécialement assemblées pour lutter contre le rhume sont également en vente en parapharmacie.

 

    • Inhalation au camphre : le camphre possède un très fort pouvoir décongestionnant mais il n’est pas facile à trouver dans état brut. Personnellement, ma grand-mère m’a toujours conseillé de mettre une cuillère à café de Vicks dans un grand bol d’eau chaude. Cela vaut toutes les gouttes à mettre dans le nez (sprays nasaux) du monde.

 

    • Inhalation à la camomille : Buvez trois fois par jour une tisane à la camomille et faites vous chaque soir une inhalation à la camomille pour favoriser votre décongestion et vous assurez une bonne nuit de sommeil pour bien récupérer de votre rhume.

 

    • Inhalation d’eau salée ou de citron : un peu moins agréable que l’inhalation classique, vous pouvez utilisé le même système que les gouttes pour le nez, en vous servant de deux solutions de grand-mère très simples : l’eau salée ou l’eau citronnée. Faites bouillir brièvement un demi-citron ou deux cuillères à soupe de sel ordinaire dans un demi-litre d’eau, et laissez la solution refroidir. Puis, à l’aide d’une pipette ou d’un mouchoir imbibé, mettez quelques gouttes de solution directement dans votre nez plusieurs fois par jour. Il sera immédiatement débouché. Attention quand même à ne pas le faire trop souvent, cela peux irriter la cloison nasale.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.