La pandémie de coronavirus (SARS-CoV) qui a frappé le monde depuis peu a fait énormément de victimes et continue d’en faire. Extrêmement contagieux, ce virus a réinventé le quotidien de toute la planète. L’un des moyens les plus simples et sûrs de le freiner est le port de masque. Toutefois, tous les masques n’ont pas la même efficacité. Voici quel masque convient pour votre sécurité et celle des autres.

Un masque qui répond aux normes de sécurité

Il existe plusieurs types de masques. Que vous ayez un masque jetable ou un masque réutilisable, il doit impérativement respecter certains critères afin d’assurer votre protection. Selon le nouveau décret, un masque est dit suffisamment protecteur à la seule condition de filtrer au moins 90 % des particules de trois microns (le micron est une unité de mesure de taille).

Ce décret a été pris en raison de la facilité de transmission du virus et dans le but de renforcer la sécurité de tous. Ainsi, le taux de filtration requis est passé de 70 % à 90 %. À cela s’ajoute le fait que les masques doivent rester efficaces au moins quatre heures d’affilée et couvrir le nez et le menton.

Un masque FFP


Les masques FFP sont des masques de protection jetables qui sont particulièrement efficaces quand il s’agit de protection contre les particules. Ils vous protègent aussi bien vous que les personnes autour de vous. En effet, les masques FFP empêchent la projection de gouttelettes potentiellement contagieuses, mais aussi l’inhalation de particules restées en suspension dans l’air.

Il existe différents types de masques FFP. Vous avez le choix entre le masque FFP1, le masque FFP2 ou encore le masque FFP3. Le masque ffp2 français est le plus répandu et l’un des plus efficaces. Il peut filtrer jusqu’à 94 % des particules de 0,6 micromètres en suspension dans l’air. Avec sa capacité exceptionnelle à filtrer l’air, il saura limiter convenablement vos risques de transmission ou de contraction du virus pendant trois à huit heures.

Un masque chirurgical

Le masque chirurgical est un masque médical. Il est utilisé quotidiennement en milieu hospitalier. Il est le plus connu et son action est basée essentiellement sur la protection contre les projections de gouttelettes dans votre entourage. Contrairement au masque FFP2, la protection contre l’inhalation de particules en suspension n’est donc pas son point fort. Toutefois il est idéal si vous êtes infecté ou si vous pensez l’être dans ce sens qu’il vous empêche de répandre le virus. Son efficacité dure entre trois et quatre heures.

Un masque chirurgical de type IIR


Bien qu’ils soient moins atteints par le virus, les enfants peuvent le contracter tout en ne montrant aucun symptôme. Afin de protéger les tout petits, le masque idéal est le masque chirurgical de type IIR. Il est conçu pour repousser les grosses particules telles que la salive, grâce à sa structure de protection à quatre couches.

Un masque N95 ou KN95

Vous avez peut-être déjà vu ou utilisé des masques N95 et KN95 et vous vous demandez s’ils sont adaptés. Les masques N95 et KN95 sont les homologues américains et chinois du masque FFP. Ceci implique qu’ils partagent quasiment les mêmes propriétés et capacités de filtration que le masque FFP. Les seules différences résident au niveau des normes appliquées par chaque pays dans leur conception.

La participation de tous est importante pour limiter la propagation du virus. Vous devez donc veiller à vous procurer et à porter un masque de protection adéquat chaque fois que vous quittez votre domicile. Celui-ci doit permettre de filtrer un maximum d’impuretés et répondre aux normes requises. Le choix de votre masque de protection doit aussi être basé sur votre activité au quotidien. Dans un environnement où la distanciation sociale vous sera difficile par exemple, un masque FFP2 sera plus adapté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.