crédits : pixabay

Acheter des outils et autres accessoires n’est pas toujours un jeu d’enfant surtout pour les non-professionnels. On peut tout de suite tomber dans la confusion avec les modèles et variantes disponibles sur le marché. C’est notamment le cas lors de l’achat d’un raccord pour tuyau. Sans l’aide d’un technicien, comment déterminer le raccord qu’il vous faut ? Dans cet article, AstucedeGrandMère.com vous révèle tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Identifier le type de raccord dont vous avez besoin

Il existe plusieurs types de raccords selon l’utilisation et les caractéristiques de la liaison à mettre en place. Pour reconnaître le bon raccord, il est recommandé de déterminer la douille utilisée. Si vous recherchez une douille ornée de cannelures, il vous faudra regarder parmi les raccords à came autolock, les raccords Express, ou bien les raccords Guillemin. Si toutefois vous voulez un raccord à visser, c’est-à-dire un raccord avec une douille munie de filet, un raccord DSP ou un raccord Camlock de type B seront à privilégier. Enfin, il existe des raccords à souder composés de douilles lisses qui sont particulièrement utilisés dans l’industrie.

Connaître les dimensions des filetages

La détermination des dimensions des filetages reste aussi une étape très importante pour l’identification d’un raccord. On retrouve alors les filetages BSP et NPT. Le premier est aussi appelé filetage Gaz. Il s’agit d’un filetage de tuyauterie très utilisé en plomberie ou dans d’autres domaines comme l’hydraulique. Ce type de filetage peut être cylindrique ou conique selon la norme suivie. D’un autre côté, le filetage NPT est un standard américain de type conique. C’est le genre de filetage qu’on retrouve notamment dans les raccords Guillemin, aussi appelé raccord pompier.

Déterminer le diamètre des raccords

Pour avoir une idée précise sur le raccord qu’il vous faut, il vous faut passer par cette étape. La détermination du diamètre d’un raccord est importante pour sa compatibilité avec le tuyau, ou le flexible, auquel il va se lier. Cette valeur est parfois exprimée en pouce. Le diamètre est généralement compris entre ¼ ‘’ et 4 ‘’. Cela dit, il peut aussi être exprimé par un code DN avec un nombre exact, comme par exemple DN015, DN025 et DN200. Il s’agit alors d’un diamètre nominal spécialement prévu pour les composants en tuyauterie. Si vous n’êtes pas certain du diamètre à prendre pour votre raccord, vous pouvez consulter le site Netraccord qui fournit un tableau récapitulatif dans la rubrique guide technique.

Le choix du matériau

Pour finir, il ne vous reste plus qu’à définir le matériau de fabrication. Effectivement, on fabrique des raccords à partir de plusieurs matériaux qui se distinguent les uns des autres par la masse et par la pression engendrée. Le matériau peut être en aluminium, en laiton, en acier ou autres. Certains matériaux sont conseillés en fonction des usages. Ainsi un raccord en plastique n’est pas recommandé pour une utilisation industrielle. De même, un raccord pour des produits agro-alimentaires doit respecter certaines normes pour garantir la sécurité du processus de fabrication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.