Une flore intestinale détériorée peut causer un très grand nombre de problèmes de santé. Ce déséquilibre peut entraîner des maux de ventre, des troubles digestifs, et même une diarrhée ou d’autres symptômes graves. Il est toutefois possible de prévenir ceux-ci, grâce aux probiotiques. Comment refaire sa flore intestinale grâce aux probiotiques ? Nous vous invitons à le découvrir dans cet article.

Qu’est-ce qu’un probiotique ?

Les probiotiques sont des organismes vivants de très petite taille contenus dans de nombreux produits alimentaires. Ils se retrouvent toutes aussi dans les médicaments et les compléments alimentaires. Ce sont en réalité des bactéries, mais qualifiées de « bonnes », car leurs actions sont bénéfiques pour l’organisme humain. Ce sont donc des organismes consommés la plupart du temps de façon inconsciente.

Ainsi, les aliments contenant ces organismes contiennent un nombre hallucinant de bactéries, de levures, mais aussi de microbes aux fonctions diverses dans l’organisme. Le probiotique pour la flore intestinale constitue donc un remède face au syndrome de l’intestin irritable. Outre cette fonction, les probiotiques facilitent la digestion des aliments et régulent les transitions dans l’intestin. Ils constituent aussi une très bonne barrière face à la diarrhée et un renfort pour le système immunitaire.

Se nourrir d’aliments probiotiques

Pour refaire sa flore intestinale à l’aide de probiotiques, il est indispensable de recourir à des aliments probiotiques. Notez que les compléments alimentaires ne sont pas recommandés et peuvent même être dangereux si vous ne vous référez pas à votre médecin.

Les yaourts probiotiques

Ce sont des mini-formules qui contiennent un grand nombre de bactéries acido-lactiques. C’est un probiotique particulier qui permet le rétablissement assez rapide de l’équilibre intestinal après une diarrhée. Il est tout aussi possible d’en prendre durant une diarrhée pour réduire la durée du symptôme et améliorer la régénération des micro-organismes présents dans l’intestin.

Par ailleurs, c’est un excellent moyen pour réduire les ballonnements abdominaux notés après des troubles affectant la flore intestinale. Les yaourts probiotiques sont riches en calcium et en bactéries lactiques qui vous assurent une flore intestinale épurée. C’est un produit qui se prend bien évidemment par voie orale.

Le miso ou soja fermenté

Le miso ou soja fermenté est une pâte obtenue suite à la fermentation de trois composants alimentaires différents. Il s’agit du légume sec ajouté à une céréale et un champignon. Il offre un apport non négligeable en fibres nécessaires pour un bon fonctionnement de l’organisme. En effet, on dénote plusieurs types de miso en débutant par le plus doux. C’est un aliment généralement de couleur beige clair.

On dénombre d’autres types de miso, dont la version plus dense du premier qui présente une coloration marron ou parfois rouge. Pour la consommer, il faudra l’ajouter à la soupe puis en prendre un verre avant ou après les repas. Cet aliment probiotique permet de maintenir un certain équilibre au niveau de vos intestins en améliorant de façon conséquente la digestion des aliments ingérés.

Notez qu’une fois ajoutée à votre préparation, il ne sera pas possible de la bouillir à nouveau, pour qu’elle ne perde pas sa force. C’est un aliment riche en fer et en zinc.

Des choux fermentés

La choucroute ou encore le chou fermenté est un aliment aux vertus nombreuses. Elle est considérée comme un super aliment qui assure la mobilisation de bactéries aux effets très bénéfiques pour la flore intestinale.

Les bactéries contenues dans cet aliment probiotique sont en mesure de résister face à des bactéries et éléments nuisibles. Ces bactéries inoffensives se forment grâce à la lactofermentation. Plus clairement, c’est la transformation naturelle du sucre contenu dans le chou en acide lactique.

C’est un aliment riche en vitamine C qui constitue une excellente source de calcium et de potassium, mais aussi de phosphore. Pour en préparer chez vous, il suffira de couper puis laver le chou. Il faut ensuite y ajouter du sel puis le conserver dans un récipient durant trois semaines environ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.