Envie de fleurir un jardin ? Alors optez pour le rhododendron ! La floraison au printemps de cet arbuste va vous laisser pantois devant la beauté de ses pétales et ses coloris sublimes. On vous dit tout pour bien entretenir votre rhododendron et lui proposé les meilleures conditions pour une croissance épanouie.

L’explosion des sensations

Avec le rhododendron, ce n’est pas seulement la vue qui est en émoi, mais aussi les odeurs riches et enivrantes. Cet arbuste persistant est parfait pour composer un massif protégé par l’ombre. Il apprécie autant la solitude que l’association avec des végétaux qui apprécient la terre de bruyère. Le rhododendron fait partie de la famille des Éricacées. Il signifie “arbres à roses” car ces fleurs éclosent au printemps dans un éclat qui ne laisse pas indifférent.

Les fleurs sont regroupées en bouquets et les fleurs arborent une forme de trompette dans des coloris très variés. Pas de souci pour cultiver le rhododendron aussi bien en Bretagne qu’en Gironde ou dans l’Est de la France. Il se plait partout où il y a de la terre de bruyère ! Pour qu’il grandisse dans les bonnes conditions, il est surtout important de le planter au moment le plus opportun. Choisissez de le placer en terre au moment de l’automne ainsi il bénéficiera des pluies abondantes et aura le temps de s’enraciner avant de devoir résister aux grands froids de l’hiver. Vous pouvez aussi choisir de le planter au printemps, mais il faudra être très rigoureux sur l’arrosage régulier. Le rhododendron n’apprécie pas du tout la sécheresse qui lui engendre un stress qui l’empêche de bien repartir. Choisissez un endroit mi-ombre, mi-soleil. Le terrain sera plutôt frais et perméable. Le rhododendron n’aime pas les terres calcaires et sera heureux dans une terre de bruyère mêlée à un terreau de feuilles. Creuser profondément pour que la motte du rhododendron arrive au niveau du sol.

Entretenir son rhododendron

Pour prendre soin de votre arbuste, il est primordial d’apporter une attention régulière à son hydratation. Privilégiez une eau qui n’est pas calcaire et versez-la tout au tour du tronc. Les racines sont assez superficielles donc elles puiseront l’eau que vous allez verser directement sur la surface du sol. Arrosez le rhododendron environ 2 fois par semaine sauf en cas de forte chaleur où il faudra sûrement un arrosage supplémentaire. Adaptez en fonction de la sécheresse du sol. Évitez quand même de détremper votre sol. Pour réduire l’arrosage, vous pouvez ajouter un paillage d’écorces de pin sur 5 cm.

Pour booster le rhododendron, apportez du fertilisant à la fin de l’hiver et à la suite de la floraison. Il suffit d’apporter un peu de compost en couche épaisse sur le pied de l’arbuste durant l’automne. Au printemps, griffez le sol afin de faire rentrer le compost restant dans la terre. Après la floraison, vous pouvez apporter une nouvelle couche de compost.

Pas besoin de tailler le rhododendron ! Vous pouvez couper quelques branches si vous souhaitez qu’il adopte une forme particulière. Supprimez juste le bois mort et les fleurs en fin de vie en les coupant sous le pédoncule. Attention à ne pas toucher aux bourgeons qui vont éclore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.