crédits : david latort

Originaire d’Afrique australe, la griffe du diable tire son nom des minuscules crochets qui recouvrent son fruit. Bien que son nom puisse paraître un peu effrayant, cette plante est plutôt angélique, surtout pour ceux qui se préoccupent du confort des articulations et des mouvements. La griffe du diable contient de fortes concentrations d’un composé chimique appelé harpagoside, qui réduit l’inflammation des articulations. D’autres composants actifs ont des propriétés analgésiques. Elle contient également des polyphénols et des flavonoïdes, qui sont des antioxydants. Aux doses recommandées, cette herbe a relativement peu d’effets secondaires.

Description de la plante

Le nom commun de la griffe du diable vient du fruit, qui est couvert de petits crochets. Ses fleurs en forme de trompette, qui ne s’ouvrent que pendant un jour, sont rouges à roses. Étant une plante du désert, elle stocke l’eau et les nutriments dans son système racinaire. Les ramifications des racines sont appelées tubercules secondaires et ressemblent beaucoup à une pomme de terre allongée. Les tubercules sont la partie utilisée à des fins médicinales.

La griffe du diable n’a pas d’odeur, mais elle contient des substances qui lui donnent un goût amer. C’est une plante vivace feuillue avec des racines et des pousses ramifiées. Pendant des siècles, les peuples indigènes ont utilisé la griffe du diable pour soigner de nombreux troubles. Aujourd’hui, cette plante est très sollicitée au regard de ses bienfaits.

Les bienfaits de la griffe du diable

De nombreux herboristes professionnels suggèrent que la griffe du diable peut aider à traiter nombreux maux :

Arthrite

La griffe du diable a fait l’objet d’études approfondies pour le soulagement de la douleur qu’elle peut apporter aux personnes souffrant d’arthrite et d’arthrose. Une série d’études a été menée pour tester les effets analgésiques de la griffe du diable. Les résultats ont démontré que cette plante est efficace pour diminuer la douleur de l’arthrose du genou et de la hanche. Les composants de la griffe du diable, appelés glucosides iridoïdes, en particulier l’harpagoside, pourraient être responsables de ses effets anti-inflammatoires.

La griffe du diable est également bénéfique pour réduire la progression de l’arthrose en empêchant la dégradation du cartilage.

Santé digestive

Connus comme un puissant tonique digestif, les flavonoïdes et phytostérols contenus dans la griffe du diable sont antioxydants, cholérétiques (stimulent la production de bile) et antispasmodiques, ce qui contribue à maintenir la santé digestive globale. Elle peut apporter un soulagement considérable des brûlures d’estomac, car elle apaise l’inflammation causée par les reflux acides. La griffe du diable peut également aider à soulager les symptômes d’un malaise gastrique en supprimant l’inflammation de l’estomac.

Perte de poids

La griffe du diable peut ralentir, voire arrêter la production de la ghréline, « l’hormone de la faim ». Cette herbe peut être utile pour la perte de poids en supprimant la sensation de faim si la suralimentation est un problème.

Cicatrisation des plaies

La racine de la griffe du diable peut être appliquée sur les blessures pour stimuler la guérison. Les effets anti-inflammatoires de cette herbe, associés au soulagement de la douleur qu’elle procure, seraient à l’origine de son utilisation traditionnelle comme cicatrisant de la peau.

Retrouvez les informations complémentaires sur les bienfaits de la griffe du diable sur mes-astuces-sante.fr.

Précautions

L’utilisation d’herbes est une approche traditionnelle pour renforcer le corps et traiter les maladies. Cependant, les herbes peuvent avoir des effets secondaires et interagir avec d’autres herbes, des suppléments ou des médicaments. Pour ces raisons, vous devez prendre des herbes sous la supervision d’un prestataire de soins de santé qualifié dans le domaine de la médecine botanique.

  • Si elle est prise à la dose recommandée pendant une courte période, les praticiens de santé considèrent que la griffe du diable est non toxique et sans danger, et qu’elle a peu d’effets secondaires. De fortes doses peuvent provoquer de légers problèmes d’estomac chez certaines personnes.
  • Les personnes souffrant d’ulcères d’estomac, d’ulcères duodénaux ou de calculs biliaires ne devraient pas prendre de griffe du diable. Des études montrent que la prise de griffe du diable peut provoquer des effets secondaires gastro-intestinaux.
  • Les femmes enceintes et allaitantes ne doivent pas prendre de griffe du diable, car les études sur ces personnes font défaut.
  • Les personnes souffrant de maladies cardiaques, d’hypertension ou d’hypotension doivent consulter leur médecin avant de prendre de la griffe du diable.

Conclusion

En raison de la surexploitation, la griffe du diable figure désormais sur la liste des espèces protégées. C’est une plante à croissance lente, il est donc nécessaire de la conserver pour en assurer la durabilité.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.