Astuce de grand-mère pour soulager les cystites.

Envie constante d’uriner, douleurs en urinant ou dans le bassin, présence de sang dans les urines ? Et si c’était une cystite ? Pouvant devenir très douloureuse et forcément très inconfortable, la cystite est une infection fréquente et bénigne, mais qui nécessite de consulter un médecin. En attendant, quelques astuces de grand-mère permettent de moins souffrir.

En prévention, la Canneberge ou Cranberry :

Pour combattre ces bactéries qui viennent se nicher dans la vessie, le mieux est d’opter pour une bonne prévention pour renforcer ses défenses et limiter les récidives. En effet, la consommation régulière du fruit de la Canneberge empêcherait les bactéries de s’accrocher à la paroi de la vessie. On la consommera en infusion ou en baies séchées.

Traitement local sur la vessie avec de l’argile verte :remèdes contre les cystites

La cystite provoque des douleurs dans le bas ventre. Pour combattre celle-ci, rien ne vaut l’application d’argile verte en cataplasme. A renouveler dès que celui-ci monte en température. On peut également faire un cataplasme avec des poireaux que l’on appliquera également sur le bas ventre.

Les infusions:

si l’infusion de canneberge pouvait avoir une efficacité en prévention, l’infusion de thym a un très bon pouvoir curatif. Faire infuser 30 gr de thym dans de l’eau bouillante pendant 15 minutes et à boire très chaud. On renouvellera l’opération toutes les 4 heures, le thym étant un excellent antiviral et antibactérien.

La bruyère est également une très bonne plante pour soigner les cystites. En effet, si le thym est un très bon antibactérien, la bruyère est quant à elle un très bon désinfectant naturel. Ainsi, dès les premières traces d’infection, il suffira de récupérer les fleurs de la plante, de les faire bouillir 3 minutes puis infuser encore 10 minutes. A boire chaud et renouveler l’opération 3 fois par jours. Attention, ne pas consommer si on souffre d’insuffisance rénale. De la même façon ou pourra consommer de la tisane d’artichaut ou de la tisane de thé vert réputés pour leur action diurétique et donc favorisant l’élimination des bactéries.

La décoction de myrtilles :

Probablement plus facile à obtenir que la bruyère, la myrtille est excellente pour combattre le microbe responsable des cystites. Ainsi, grâce à une décoction que l’on boit plusieurs fois par jour, l’infection se calme. Pour cela, il conviendra de faire bouillir pendant 4-5 minutes 1 cuillère de baie, puis de laisser infuser 15 minutes. Dans la famille des baies rouges, on remarquera également l’efficacité du cassis qui a le mérite en plus de traiter la cystite, de calmer les rhumatismes, les coliques néphrétiques et les œdèmes.

Outre leurs vertus apaisantes, antibactériennes ou antiseptiques, toutes ces astuces ont pour point commun le fait qu’elles obligent à boire beaucoup. En effet, pour nettoyer la vessie rien ne vaut une incitation à la vider régulièrement pour évacuer les bactéries.

En parler